kinsa-talik
 

Kinsa Talik

Une jeune twi'lek mandalorienne

Padawan de Cenovii

 





 
 
 


Vous aussi créez votre blog... Accueil

Jex Lawquane

Jex est le petit frère de Shaeeah.

postée le 14-09-2014 18:34
0 commentaire(s)

 
Shaeeah Lawquane

Cette petite twi'lek est naturellement curieusr. Elle avertira Rex et ses parents de l'arrivée de droides.

postée le 14-09-2014 18:32
0 commentaire(s)

 
Numa

Numa apparaît dans the Clone Wars. Elle guide Obi-Wan à travers Ryloth. Grâce à son aide,ils pourront libérer les otages twi'lek.

postée le 14-09-2014 18:31
0 commentaire(s)

 
Kinsa Talik ou la twi'lek de Mandalore Chapitre 2 : Les rebelles Mandaloriens

Ainsi,je grandis sans avoir conscience de mes pouvoirs de Force. Mais à mon avis je pense que l'année la plus magique a été mon CM2. Il fallait dire que j'avais un professeur Anzat qui avait connu la Guerre des Clones. C'était merveilleux de l'entendre raconter des histoires qu'on considérait comme des légendes. C'est là que j'appris la plupart de choses sur les Jedi. Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker, Ahsoka Tano, Yoda, Luke Skywalker et Leia Organa, nous sortions du cours avec ces noms plein la tête. Ainsi, nous connaissions les aventures du duo Skywalker/Kenobi et Skywalker/Tano par cœur. De la bataille de Géonosis à celle d'Endor, toutes les périphéties des Jedi et des rebelles se révélaient à nous. Freyler, Tselos, Lidije, Rezyn et moi nous formions un joyeux petit groupe. Le nautolan, le Drall, la jeune humaine, l'Arkanien et la twi'lek, nous nous étions pas mal transformés depuis cinq ans de connaissance. J'étais devenue beaucoup plus effrontée et je me plaisais à énerver Garik et ses comparses Senlios et Zanni. Et nous ne nous privions pas de jouer de petits tours au Death Watch. Surtout, une fois nous avons déversé de la peinture sur les armures entreposées juste après la livraison. Il fallait bien sûr que les boîtes de conserves voients leurs envellopes pour que le père de Freyler n'en pâtisse pas. Nous préparâmes méticuleusement le plan. Pendant que Lidije et Freyler distrayaient les adultes, nous en profitions pour arroser les beskar'gam de nos ennenis de peinture. Il ne fallait surtout pas se faire remarquer, sinon on était mal fichus. Nous prenions cela pour un jeu. Mais en réalité, c'était une aventure dangereuse. Nous n'avions pas conscience du danger. Ce fut en rentrant à la maison que mes parents m'acceuillirent la mine sombre que je prit conscience que quelque chose de grave était arrivé.
- Kinsa... Les rafles d'innocents sont de plus en plus fréquentes pour les interroger. Tu es jeune, mais ils n'hésiteraient pas. Il est temps que nous t'apprenions la véritable histoire de Mandalore...
Ils marquèrent un silence prolongé. Puis...
- As-tu déjà entendu parler du Clan Ordo?
- Euh...non. Je devrais?
- C'était quasiment eux qui gouvernaient la planète avant notre arrivée. Le chef se nommait Fedor. Mais un clan mal intentionné qui prétendaient être les descendants des Death Watch attaqua leur camp. D'après Miru, ils avaient des fils. Et tout le monde fut massacré sauvagement. Le meneur, les frères et sans doute les enfants. Miru l'ignore. Peu de gens connaissent cette histoire.
Miru Tepal était un des rares amis mando pure souche de mes parents.
- Comme tu es un peu plus âgée, nous pouvons te révéler cela. Nous faisons partie d'un réseau de résistance comme Miru,et les parents de Freyler, Lidje,Tselos et Rezyn et bien d'autres. Ce soir, on t'emmène à la première réunion. Mais chut! N'en parle à personne qui n'en fait pas partie et si tu parles avec Freyler par exemple, fais attention de ne pas être surveillée.
- Au fait... Bravo pour la peinture sur les armures. Ils vont être morts de rage. Mais c'était le but non?
- Co...comment?
- Nous suspections un agissement de ta part. À l'avenir évite de te faire piéger par de simples écouteurs...
Ce soir là, rien que pour arriver au QG des résistants ce fut le parcours du combattant. Éviter les gardes, se fondre dans la nuit obscure... J'avais enfilé une combinaison noire qui tranchait avec mes lekkus bleus. Enfin nous y arrivâmes. J'aperçut Freyler, Lidije, Tselos, Rezyn et bien sûr Miru Tepal, tous accoutrés comme moi et mes parents.
- Alors?soufflais-je au nautolan. - J'ai suivi le Death Watch qui a verdi en découvrant son armure toute tachée...
- Ha ha! Nous avons commis notre première action de résistants. Vous êtes au courant au moins?
- Tu penses bien!rigola Lidije. Je les aurait pas laissés en paix sinon.
Tselos restait dans son coin.
- Moi je ne me fais pas trop d'illusions. Les seuls capables de vaincre les Death Watch, c'est les Jedi.
- Oh...les Jedi? Tu en es sûr?
- Kinsa!siffla ma mère.
Une des particularités de ma mère était qu'elle avait les Jedi en horreur, ce que je ne partageais pas. Puis les adultes s'assirent autour d'une table. Miru qui semblait présider l'assemblée, prit la parole:
- Les jeunes sont l'avenir de la résistance. Nous allons donc acceuillir dans nos rangs Kinsa Talik , Freyler Toe , Tselos , Rezyn Mikho et Lidije Zaytini. Ici vous apprendrez à vous battre comme des vrais enfants de Mandalore. Je vous remet votre premier blaster.
À vue d'œil,c'était des DL 44. Du vieux basique quoi. Pour les novices en la matière.
Toutes les semaines, nous nous y rendions pour nous entraîner. Miru était notre instructeur. Nous apprenions à nous servir de blasters,mais on nous équipa également d'un light-slingsohot,plus rudimentaire mais plus pratique à masquer. Sans me vanter j'étais la meilleure. Quelque chose m'aidait à mieux viser que mes camarades. Une énergie bizarre. Heureusement ils n'en prirent pas ombrage et notre amitié n'en souffrit pas. Et puis ils étaient loin d'être nuls dans ce domaine.
Un tout autre type d'enseignement nous étais également dispensé: le gymnastique. Parfaitement, pour être plus souples. Bref, à dix-onze ans, nous reçevions une éducation...très mandalorienne en fait. Au bout de six mois, Miru nous déclara aptes à survivre dans un combat contre un Death Watch. Nous eûmes un test. M. Toe lui fabriqua une armure sur mesure pour simuler un de ces puissants guerriers. Chaque tir d'ordinaire mortel avait été troqué pour un rayon paralysant. Je passais l'épreuve avec brio et je parvins même à repousser Miru jusqu'au bord de la pièce à grand renfort de pieds et de mains. J'avais également beaucoup grandi durant ces six mois,jusqu'à atteindre une taille peu ordinaire pour mon âge. Tselos se tapait la honte avec son petit mètre dix. Mais les Drall, surtout les mâles, n'étaient pas réputés pour leur grande taille. Enfin ob fut envoyés détruire une base Death Watch TOUS SEULS. Le fallait t'il vraiment?

postée le 07-09-2014 13:53
0 commentaire(s)

 
Kinsa Talik ou la twi'lek de Mandalore Chapitre 1 : Petite Kinsa deviendra grande

Prologue:

Je suis une twi'lek. Je suis Mandalorienne. Je suis Jedi. Je suis Kinsa Talik.

Chapitre 1

Mes parents,anciens esclaves,ont émigré sur Mandalore peu avant ma naissance. Ils croyaient être tranquilles sur une planète isolée. On les comprends:n'importe qui aurait fait de même.Mais le problème,c'est qu'ils se mettaient les doigts dans le nez. C'était comme un piège à souris:facile d'y entrer,impossible d'en sortir. Sinistre... La planète était alors dirigée par les Death Watch qui étaient tout sauf amicaux. Et encore c'était un énorme euphémime. Brutaux et tyranniques était certainement plus juste.Le deuxième problème était que Sya et Kinsan Talik étaient profondément rétifs à toute sorte d'autorité. Mais bon ils dûrent faire comme tous les autres:prendre leur mal en patience. Pour ne pas trop se faire remarquer par les guerriers en armure,ils se trouvèrent une profession. L'avantage était qu'il y avait trop de travail et pas assez de gens,puisque les boîtes de conserve réprimaient toute rébellion fermement. C'est donc dans cet agréable climat d'insécurité que je suis née. Charmant non? Ils m'ont appellé Kinsa, la forme féminisée du prénom de mon père. Personnellement, j'aime beaucoup mon nom. Kinsa Talik... Cela sonne bien. Et comme les Banthas ne font pas de dewbacks,j'avais hérité de ce trait de caractère en particulier. À cinq ans,mes parents m'ont envoyé faire ma première et dernière année de maternelle. J'avais tout de suite repéré les fils de Death Watch qu'il ne fallait pas provoquer si on tenanait à sa peau.
L'un s'appellait Garik Vizsla. Héritier de Clan Vizsla,s'il vous plaît. J'était alors un petite twi'lek rutian au fort caractère. Mais je sais aussi réfléchir et je ne me risquais pas à énerver les Death Watch. Cette prudence allait progressivement disparaître au fil des années. Mais bon. J'avais cinq ans et je jouais tranquillement dans la cour quand la maîtresse nous appella pour nous mettre en rang. Je fronçais les sourcils. Bizarre... Normalement on restait plus de temps dehors. Il fallait obéir.
- Kinsa... Tu ne crois pas qu'il y a quelque chose de louche?
- Rezyn, tu trouves tout louche. Mais cette fois je suis d'accord.
Nous trouvâmes vite la raison de notre inquiétude.
- Un Death Watch...
Il était là en armure,grand et imposant. Tout le monde s'écarta pour qu'il passe sans problème,même les grands de seize ou dix-sept ans.
- Qu'est-ce qu'il fabrique ici?chuchota Freyler, mon camarade nautolan, fils de l'armurier en titre.
- À mon avis, il vient nous inspecter lança un Drall,Tselos.
- Vous la bouclez,oui?grogna Freyler.
Sans doute, il savait qu'il nous impressionait et je le maudissais d'en profiter.
Ce fut le pire cours de ma vie. Il passait son temps à faire des remarques ironiques sur les élèves. Et moi, il ne me rata évidemment pas. Fidèle à mon habitude,je l'ignorais royalement. L'heure passa affreusement lentement. Tout le monde fut soulagé de s'échapper.
- Il a fichu la fin de la journée en l'air!se plaignit Lidije.
Moi j'avais d'autres préoccupations en tête. Que diraient maman et papa? J'aillais leur raconter, c'était sûr. Ils seraient en colère. Ils détestent les Death Watch. D'ailleurs,moi non plus je les aime pas trop. Ils sont pas sympas, et puis on voit pas leur visage. J'ai horreur de ça. Rentrée à la maison, je conte à mes parents l'après-midi raté. Leur visage se ferme petit à petit. Je leur demande:
- Dites, pourquoi êtes vous fâchés?
- Ce n'est pas contre toi,ma petite Kinsa. C'est contre les Death Watch. Ils prennent même de l'ampleur dans l'éducation des enfants.
- Est-ce qu'un jour on pourra partir?
- Je ne sais pas. Peut-être que oui, peut-être que non. L'avenir est une chose bien mystérieuse... Qui sait,dans ta vie tu seras peut-être célèbre. Mais seulement si tu travailles bien!
- Maman...raconte-moi l'histoire de la duchesse Satine.
- C'était une grande dirigeante. Elle gouvernait dans la paix et dans la justice. Un jour, une organisation vint bouleverser sa vie et celle de sa planète, la belle Mandalore. C'était les Death Watch.
- Déjà?soufflais-je.
- Oui... Mais un Jedi du nom d'Obi-Wan Kenobi vint l'aider. Il combattit vaillament leur chef et les Death Watch durent se replier. Quelques temps plus tard, une épidémie se
déclara. Cette fois encore, la duchesse prit les décisions appropriées,et fut soutenue par ses élèves qui lui sauvèrent la vie et démantelèrent le complot de marché noir qui avait abouti à cette épidémie. Elle était profondément pacifiste. Malheureusement, les Death Watch avaient gardé rancune et avaient trouvé des alliés de poid pour leur vengance: deux Sith
- Et ils ont réussi?
- Pas exactement. Mais le chef des Death Watch fut trahi et le Sith le tua. Il assassina également la duchesse.
- C'est trop triste...
J'avais beau avoir entendu cette histoire une dizaine de fois mais elle m'émouvait toujours autant.
- Il y a quelques années les Death Watch sont revenus et ont pris le contrôle.
- Comment?
- Tu le sauras quand tu seras plus grande.

postée le 07-09-2014 13:48
0 commentaire(s)

 
La tapisserie de Coruscant

Fans en manque de nouveauté extravagantes,écoutez bien. Aled Lewis,designer,a
tissé avec ses proches une tapisserie de neuf mètres de long,qui raconte tous les épisodes de Star Wars. Il s'est inspiré de la célèbre tapisserie de Bayeux. Autour,des inscriptions en Aurebesh,des phrases cultes de la saga. Il faut bien comnaître les films pour reconnaître un sandcrawler jawa,Boushh ou encore la course de podracers. Elle est visible sur le site aledlewis.com. Saurez vous identifier la scène où Anakin passe du côté obscur de la Force?

postée le 20-08-2014 10:31
0 commentaire(s)

 

16 articles  •  page 2 sur 2  •  
  • 1
  • 2
  •   
      

     


    Aucun lien...

    Avertir l'administration des blogs AW du contenu de ce site
    AnakinWeb décline toute responsabilité quant aux propos contenus dans les blogs.
    © 1999-2018 STEREDENN / AW / PSW - AnakinWeb France / Lucasfilm ltd.